Les conseils pour acheter son robot cuiseur

Les conseils pour acheter son robot cuiseur

Après mon dernier achat du robot pâtissier (j'en suis d'ailleurs ravie), j'ai craqué pour un robot cuiseur ! Comme c'est un appareil qui coute assez cher. Je vous livre un petit guide pour choisir ce robot culinaire avec justesse.

Le marché des robots cuiseurs donne rapidement l’embarras du choix. Pour s’y retrouver, il faudra se garder d’être impulsif ou impulsive et agir avec méthode. Pour ma part, j’ai procédé avec quelques critères de sélection que j’ai moi-même listés.

Prendre le robot cuiseur dont on a exactement besoin

Un bon robot cuiseur doit répondre positivement à vos besoins. Par élimination, j’ai écarté les modèles suréquipés avec 20 taches, mais qui coute trop cher. Il vaut mieux préférer un robot avec un peu moins de fonctions. Pour ma part, j’ai choisi un modèle qui offre les bases de préparation et de cuisson. S’il peut déjà hacher, malaxer, mixer, râper et écraser, c’est déjà parfait. Pour cuire, il faudra rissoler ou la cuire à la vapeur. Cela va de soi qu’un bon cuiseur doit savoir mijoter. 

Pour les opérations sur le feu, il faudra que l’appareil propose de remuer à la vitesse souhaitée. Sinon, la taille du bol est éliminatoire. Il faudra commencer à 3,5 litres. Le mien fait tout de même 4,7 litres. Le récipient en question peut être en matériaux composites ou en métal. Cependant, la cuisson se fera par induction. En matière de puissance, un bon appareil commence à 2000 watts par heure pour grimper à 3500 watts. Il fera du bruit, mais il faudra que cela reste tolérable. Ces points sont à connaitre avant l’achat. Puis prenez un bel engin qui ira avec le reste du décor.

Un robot cuiseur complet, pratique et garanti

Contrairement à mes pensées, le robot cuiseur le plus vendu de France vient de Chine. Oui, ce modèle dont je tais le nom a été conçu pour les ménages français, mais la production a été faite en chine. Cela joue un rôle sur le cout de l’appareil. Pour moi, le budget a été fixé à l’avance. Alors, j’ai trouvé un robot made in China avec un grand bol et de nombreuses fonctions. Il avait l’avantage du prix, mais également l’argument de deux années de garantie constructeur. Les accessoires sont plus ou moins complets. Il y a deux bols de cuisson, des couvercles anti-éclaboussures, divers spatules et fouets. Avec le pétrin et les batteurs K, on peut déjà s’initier à la pâtisserie de manière agréable. 

Au fur et à mesure, j’ai pu ajouter des accessoires. Ma méthode : je commence par les préparations liquides puis je passe aux consistances plus solides comme les différentes pâtes. Sinon, pensez également au sens pratique. Les différents composants et le bol doivent passer dans le lave-vaisselle sans aucune difficulté. À un moment ou un autre, l’appareil aura un problème, alors ce sera une occasion de vérifier le sérieux du revendeur. Vous pouvez également consultez tous les avis et tests des robots cuiseurs.

    Publié le 26/08/2016
0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisse un commentaire

6276